Anticiper la fin du Flash, et comment passer au HTML5

Publié le 18 juin 2019

Il y a 5 ans, tous les modules étaient réalisés en Flash, et en 2020 cette technologie sera abandonnée

Combien de modules e-learning utilisent encore la technologie Flash ? En 2019 près de 1/3 des modules déployés l’ont été encore en technologie Flash. Il y a 5 ans, la quasi-totalité des modules étaient réalisés en Flash. L’année prochaine, cette technologie sera arrêtée.

L’ultimatum est annoncé pour 2020 : après plus de 23 ans d’utilisation de Flash, le plug-in va être abandonné par les navigateurs. Il n’y a pas encore de date précise. Ce retrait va se faire progressivement, et le logiciel va devenir obsolète. Les navigateurs les plus courants -Edge, Safari, Google Chrome, Mozilla Firefox- vont en effet laisser tomber le support de cette technologie durant cette année.

Pourquoi la fin de Flash

"J'essaye de lancer le module, mais il me demande d'installer le Flash Player".

Cette phrase a été la source du problème de Flash dans les années 2010, mais elle n’est pas la seule raison :

  • En effet, l’installation de Flash rend son déploiement peu pratique
  • Le web a connu une révolution avec l’adoption du langage HTML5, permettant des contenus riches et dynamiques
  • L’adoption des smartphones et tablettes ont également forcé le développement de contenus web au plus simple, sans installation de plug-ins ou de paramétrage particulier
  • Fer de lance de ces appareils, Apple a également lancé un signal fort en refusant l’intégration de ce plug-in au début des années 2010
  • Enfin, certains problèmes de sécurité ont également été noté : le Flash Player pouvait accéder à différents paramètres de votre ordinateur, comme par exemple le micro

Conséquences de cet arrêt

Les conséquences de la fin de Flash vont être énormes, c’est tout un pan du web qui ne va plus être accessible. Le domaine des applications elearning va également être très impacté, car énormément de petits modules rapides ont été développés avec cette technologie.

Aujourd’hui : On a toujours la possibilité de lire des contenus sur les principaux navigateurs, mais il faut réaliser des paramétrages d’autorisation d’exécution des contenus.

En 2020 : Flash ne sera plus du tout intégré, rendant donc l’exécution des modules Flash impossible sans paramétrage complexe.

Les avantages de Flash

Mais avant de signer son arrêt de mort, il convient de lister les avantages que cette technologie pouvait procurer :

  • Le support Flash permettait de créer des modules interactifs très rapidement avec beaucoup d’interactivité
  • Les illustrateurs et développeurs travaillaient conjointement sur le même outil, permettant des temps et des frais de productions plus restreints
  • Il était également simple de créer des animations basiques et explicatives en Flash
  • En utilisant un affichage de graphisme dit vectoriel, les modules disponibles sur Internet pouvaient être très légers et rapidement téléchargeables
  • Enfin, le Flash Player a un fonctionnement quasi-identique sur tous les navigateurs web facilitant un déploiement facilité

La prise en main aisée et son workflow (méthode de production) étaient donc les grands avantages de cette technologie. Mais au final, c’est plutôt son format de fonctionnement fermé qui l’a placé dans la barque des technologies en fin de vie.

Que faire ?

Quels sont les outils qui permettent de convertir le module en HTML5 ? Existe-t-il une baguette magique pour réaliser cette conversion ? Il n’existe malheureusement pas de baguette magique, mais en fonction de la technologie et de la complexité des modules, il est possible de convertir les modules assez facilement.

S’assurer du fonctionnement Flash

Avant toute action, il convient de vérifier que la technologie utilisée par les modules est bien Flash : pour cela, vous pouvez tester le module sur un navigateur sans le plug-in Flash Player installé afin de valider les éléments non fonctionnels. Un peu plus rapide, si vous pouvez faire clic droit sur le module, le module est en Flash si vous voyez la mention “Adobe Flash Player” en bas du menu contextuel. Attention, il se peut qu’une partie seulement (par exemple une animation ou une page spécifique en format .swf) soit en Flash : il faut donc bien explorer le module dans son intégralité, jusqu’à sa fin, pour vérifier que tout fonctionne bien sans Flash.

Vérifier s’il existe de nouvelles versions de l’outil auteur

Si le module a été créé sous un outil auteur, votre première action peut être de vérifier si l’éditeur n’a pas développé une nouvelle version permettant de créer les mêmes modules en HTML5. Ceci est possible depuis quelques années avec les outils les plus répandus, comme Talentsoft LCMS, Articulate Storyline ou encore Adobe Captivate.

Envisager la conversion technique en HTML5

Plusieurs raisons peuvent vous amener à penser qu’une conversion en un module ludique interactif HTML5 sur mesure peut être intéressant. Parmi celles-ci :

  • Vous souhaitez moderniser le module et y apporter de nouvelles fonctionnalités ludiques
  • Une licence de l’outil auteur peut coûter finalement très cher par rapport à l’usage que vous allez en faire
  • L’outil auteur n’existe plus ou n’est plus vendu
  • Le développement a été réalisé sur mesure par un prestataire

Dans ces cas de figure, passer en HTML5 peut être une bonne opportunité pour développer des modules en adéquation avec les nouvelles demandes des salariés en terme de formations ludiques interactives. Un mot sur la conversion en vidéo des modules : même si celle-ci est utile pour pouvoir sauvegarder le module, elle fait perdre complètement l’intéractivité des formats elearning et serious game.

Envisager l’usabilité des modules sur les nouveaux supports

Le lecteur Flash ayant été principalement développé pour un usage sur bureau, l’accessibilité de modules sur cette technologie a été pensée pour une interaction avec un pointeur de souris. Certaines fonctionnalités de modules Flash peuvent ne pas être adaptées aux supports tactiles :

  • Glisser et déposer (drag’n’drop)
  • Menu présent en bas d’écran, donc souvent caché par la main de l’utilisateur
  • Survol pour affichage d’informations en infobulle

Prendre en compte les délais

Enfin, il est important de s’assurer que vos contenus soient bien compatibles pour le 31 décembre 2019, car à partir de cette date le support de Flash peut s’arrêter à tout moment. Vous pouvez anticiper ces arrêts dès le seconde semestre 2019.

L’expertise Flash vers HTML5 d’Almédia

Depuis les premiers smartphones et le début du déclin de Flash, Almédia s’est spécialisé dans le développement de technologies HTML5 équivalentes à celles qui sont déployées pour les modules elearning et serious games. Notre équipe technique est composée de développeurs ayant eux-mêmes réalisés des applications en Flash à la fin des années 2000. Cette connaissance du milieu nous assure de pouvoir réaliser les conversions en HTML5 sans blocage dans le développement. Que ce soit sur des aspects purement techniques, ou également sur ceux de l’expérience utilisateur (UX) sur mobile/tactile, du serious game au simple QCM, nous pouvons vous conseiller et vous accompagner dans cette transition.

Dossier

Une question ?


Restez au courant des dernières tendances

Derniers articles

Anticiper la fin du Flash, et comment passer au HTML5
18 Jun 2019
Dossier

Anticiper la fin du Flash, et comment passer au HTML5

Il y a 5 ans, tous les modules étaient réalisés en Flash, et en 2020 cette technologie sera abandonnée

Combien de modules e-learning utilisent encore la technologie Flash ? En 2019 près de 1/3 des modules déployés l’ont été encore en technologie Flash. Il...

Le jeu vidéo peut aider à préparer le personnel à l'IA
01 Jun 2019
Dossier

Le jeu vidéo peut aider à préparer le personnel à l'IA

Pour préparer à l’arrivée imminente de la main-d'oeuvre robotique et de tous les enjeux qui en découlent

Kai-Fu Lee, auteur d’AI Superpowers, a récemment prédit que « dans les 15 prochaines années, 40 à 50% des emplois courants aux États-Unis seront remplacés...

Almédia au Congrès SF2H Risques Infectieux et Soins
28 May 2019
Evenement

Almédia au Congrès SF2H Risques Infectieux et Soins

Nous y dévoilerons la nouvelle version de SimSimple, la solution de formation ludique en photos 360°

La SF2H organisera à Strasbourg du 5 au 7 juin 2019 son trentième congrès annuel. Tout sera mis en œuvre pour que cette date anniversaire...