Les jeux vidéo, la solution aux troubles mentaux ?

Publié le 10 mars 2019

Les maladies mentales sont un sujet complexe et nuancé que de nombreux divertissements ont tenté de dépeindre.

Malheureusement de nombreuses tentatives sont tombées dans le cliché et la désinformation. En dépit de quelques incidents où ceux qui souffrent de maladies mentales sont considérés comme défectueux, les jeux vidéo sont un véhicule puissant pour explorer ce sujet d’une nouvelle façon.

Comprendre et stopper la stigmatisation de ces maladies

Les troubles mentaux, de la simple phobie à la maladie avérée, sont horribles pour ceux qui en souffrent, et peut considérablement affecter leur perception du monde. En adoptant le point de vue d’un personnage virtuel, les joueurs peuvent expérimenter les symptômes et les pensées des différentes maladies existantes.

« Les jeux vidéo ont cette capacité unique de vous placer directement dans la peau d’une autre personne. Ils permettent d’éduquer mais aussi de faire prendre conscience et de générer de l’empathie à propos de nombreuses conditions psychiatriques. » déclare Erin Reynolds, directrise artistique de Nevermind, un jeu d’horreur basé sur l’univers des maladies mentales et qui ressent les émotions du joueur.

Des chercheurs ont découvert des résultats encourageant concernant l’utilisation des jeux vidéo pour traiter certaines maladies, notamment le trouble de stress post-traumatique. Une méthode appelée « thérapie d’exposition » consiste à confronter les patients anxieux et phobiques à leurs symptômes dans un environnement virtuel sûr et sous contrôle. Grâce à cette méthode, les soignants peuvent aider les patients à développer des mécanismes d’adaptation.

Mais des jeux comme Nevermind ont une toute autre approche. Ils utilisent une méthode de feedback biologique pour aider les joueurs à gérer leurs peurs et leur anxiété face aux scénarios effrayants du jeu.« Depuis le début de la conception de Nevermind, je savais que je voulais travailler sur le genre de l’horreur. Ils ont la capacité d’évoquer une réaction psychologique forte et laisser une impression durable chez le joueur » a déclaré Reynolds. Nevermind veut aider les gens à se confronter à leurs craintes à la fois dans le jeu et dans la vraie vie. Cela n’aide pas seulement les gens atteints de troubles mentaux, mais également les personnes qui les stigmatiseraient. « Les gens deviennent capables de voir que ce n’est pas la maladie qui les définis. Il s’agit juste d’un aspect de leur vie avec lequel ils doivent apprendre à vivre ».

Le jeu vidéo comme remède contre les troubles mentaux ?

Bien que ces jeux créent de l’empathie, la question de comment traiter ces maladies subsiste. Et les jeux vidéo pourraient également être une solution selon Nicky Case, spécialiste de la réalité virtuelle. Il est l’auteur des « Explications Interactives », des courts métrages traitant de ces maladies et faisant participer les spectateurs par leurs commentaires. Sa dernière explication, « Neurotic Neurons », montre comment notre cerveau créé et détruit des pensées. Il démontre ainsi qu’il est possible de venir à bout de ses troubles.

La theory de Case est qu’il peut ainsi aider les gens à comprendre et à changer la façon dont ils pensent en les exposant virtuellement à leurs phobies et leurs troubles. Cette méthode se base sur un concept qu’il avait déjà utilisé pour faire comprendre des cultures étrangères aux joueurs.

Notre cerveau est malléable. Ainsi dans un environnement sûr et contrôlable tel qu’un jeu vidéo, il est possible de le diriger dans la direction que l’on souhaite. Et par conséquent venir à bout de troubles mentaux. “Ce sera dur” déclare Nicky Case. “Dur, mais ça peut fonctionner”.

Voir l’article original

Dossier

Une question ?


Restez au courant des dernières tendances

Derniers articles

Anticiper la fin du Flash, et comment passer au HTML5
18 Jun 2019
Dossier

Anticiper la fin du Flash, et comment passer au HTML5

Il y a 5 ans, tous les modules étaient réalisés en Flash, et en 2020 cette technologie sera abandonnée

Combien de modules e-learning utilisent encore la technologie Flash ? En 2019 près de **1/3 des modules déployés** l'ont été encore en **technologie Flash**. Il...

Le jeu vidéo peut aider à préparer le personnel à l'IA
01 Jun 2019
Dossier

Le jeu vidéo peut aider à préparer le personnel à l'IA

Pour préparer à l’arrivée imminente de la main-d'oeuvre robotique et de tous les enjeux qui en découlent

Kai-Fu Lee, auteur d’AI Superpowers, a récemment prédit que *« dans les 15 prochaines années, 40 à 50% des emplois courants aux États-Unis seront remplacés...

Almédia au Congrès SF2H Risques Infectieux et Soins
28 May 2019
Evenement

Almédia au Congrès SF2H Risques Infectieux et Soins

Nous y dévoilerons la nouvelle version de SimSimple, la solution de formation ludique en photos 360°

La SF2H organisera **à Strasbourg du 5 au 7 juin 2019** son trentième congrès annuel. Tout sera mis en œuvre pour que cette date anniversaire...