Entendons-nous bien !

Sensibiliser toute personne intéressée sur les idées préconçues liées au handicap auditif

Entendons-nous bien ! Logo

Contexte

Depuis 25 ans, l’Association Adèle de Glaubitz développe des programmes complexes et innove dans les domaines des déficiences intellectuelles et sensorielles, de l’autisme, du polyhandicap, des handicaps rares, de la grande dépendance et de la protection de l’enfance.

Il y a beaucoup d’idées préconçues, de mystères et de questionnements lorsqu’on accueille une personne handicapée auditive. Comment entend-elle ? Comment l’accueillir et l’inclure ? Comment communiquer avec elle ?

Cette application permet de découvrir et de comprendre toutes ces difficultés en mettant en scène les moments de la vie quotidienne d’une personne malentendante.

Concept de la solution

Destinant notre projet à être vu par le plus grand nombre, nous avons choisi de lui faire prendre la forme d’une vidéo interactive “dont vous êtes le héros”, accessible sur tout support.

En quelques points :

  • La vidéo interactive implique le spectateur dans la réflexion sur ce qu’il vient de voir, au-delà du simple support vidéo
  • Les touches d’humour dans le scénario, et les propositions de réponses souvent décalées, désamorcent le côté moralisateur de l’exercice
  • Des scènes filmées à la première personne permettent de se mettre à la place de la personne malentendante renforçant l’immersion et la compréhension de la situation selon son point de vue

Le jeu est disponible en ligne sur navigateur, aussi bien sur ordinateur que sur mobile : entendonsnousbien.com

Principe de jeu

Le jeu comporte quatre vidéos interactives mettant en scène quatre moments de la vie quotidienne du personnage principal, Anatole, ayant un handicap auditif.

  • La vie en classe
  • La vie en entreprise
  • Les moments en salle de pause avec les collègues
  • Les moments en soirée avec les amis

Chaque vidéo comporte deux parties :
1- La partie objective : on voit la scène du point de vue du spectateur. Durant cette partie, Anatole est confronté à différentes situations. À la fin de chaque situation, la vidéo se met en pause et le joueur devra répondre à une problématique liée à l’événement, quatre choix s’offrent à lui mais un seul est correct. Une fois la bonne réponse choisie, un petit texte d’explication apparait et la vidéo reprend son cours.
2- La partie subjective : on revoit la scène du point de vue du personnage principal. Il n’y a plus de questions à choix multiples mais une voix off explique clairement chaque situation ainsi que les bonnes manières à adopter dans ces cas de figure.

Galerie d'images

Galerie vidéo

Création en partenariat avec

Association Adèle de Glaubitz