La Roue des Métiers

Faire découvrir aux jeunes collégiens les métiers de l'artisanat

Logo La roue des métiers

Contexte

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) France souhaitait proposer un serious game de découverte destiné aux collégiens de 12 à 15 ans mais jouable à tous les âge ! L’objectif était de leur présenter une douzaine de métiers de l’artisanat issus de quatre domaines : l’alimentation, le bâtiment, la fabrication et le service.

Le serious game devait pouvoir être joué de manière autonome, sur smartphone ou ordinateur, et être court (moins de 20 minutes).

Solution

Le concept du serious game « La roue des métiers » reprend le principe du jeu télévisé « La roue de la fortune ». Sauf qu’ici, les « fortunes » sont remplacés par les métiers à découvrir.

En début de partie, le joueur peut choisir le domaine qui l’intéresse le plus parmi les 4 proposés. De son choix découle les métiers inscrits dans les 4 cases de la roue. S’il choisit « alimentation », alors la roue sera composée de 3 métiers issus de ce domaine plus 1 métier choisi au hasard parmi les 3 autres domaines. S’il avait choisi « bâtiment », il y aurait 3 métiers issus de ce domaine sur la roue et 1 autre choisi au hasard, et ainsi de suite.

De cette manière, le joueur a accès aux métiers qui l’intéresse, mais est également invité à découvrir un métier d’un autre domaine afin d’élargir ses perspectives (le joueur peut quoi qu’il arrive découvrir les 12 métiers s’il le souhaite).

La présentation des métiers est faite de manière interactive et ludique : Miss Whill, la présentatrice du jeu, commente les actions du joueur tandis que Destinée, l’assistante de Miss Whill, montre au joueur ce qu’implique chaque métier : les tâches, les qualités requises, les perspectives d’évolution. L’ensemble est agrémenté de mini-jeux et d’interactions (quiz, glisser-déposer) qui font participer le joueur…au jeu télévisé !

Adaptation

Chaque métier possède son propre scénario et chaque scénario a été relu et validé par un expert dudit métier afin que les interactions et informations données au joueur soient les plus fidèles possibles.

En complément des informations sur les métiers, des informations sur l’apprentissage (les modalités, les débouchés, etc) sont également données par Miss Whill lors des interludes. Avec son ton caustique et ses humeur débordante, Miss Whill challenge le joueur à (tenter) d’aller jusqu’au bout du jeu. En sera-t-il capable ?

Galerie d'images

Création en partenariat avec

Chambres des Métiers et de l'Artisanat France Génération artisanat